La Bolivie, lieu officiel de la 11e réunion internationale de la FOSPA

[FOSPA, 23/11/2022]

Avec l’immense joie de la réunion multitudinaire qui a eu lieu à Belém do Pará, où les diversités de notre Amazonie se sont embrassées à nouveau pour donner lieu à la Xème Rencontre Internationale du Forum Social Pan-Amazonien ; ceux d’entre nous qui ont été articulés dans ce pari depuis plus de 20 ans, nous célébrons aujourd’hui la définition du nouveau siège de ce processus vers ce qui sera le XIème FOSPA : la Bolivie, dans les villes amazoniennes de Rurrenabaque et San Buenaventura dans le département de La Paz.

Cette décision, précédée d’un important processus où chaque Comité National articulé à la dynamique de la FOSPA, a eu l’opportunité de se porter candidat pour accueillir la Onzième Rencontre Internationale, a été ratifiée par le Comité International de la FOSPA où convergent les délégations de huit des neuf pays du Bassin : Brésil, Bolivie, Pérou, Equateur, Colombie, Venezuela, Guyane, Guyane Française et Suriname.

La définition a pris en compte un examen exhaustif du contexte international et régional actuel et de celui de la Bolivie, le pays postulé, ainsi que le respect dans sa totalité des critères essentiels pour le pays qui reçoit les drapeaux qui ont été agités avec vitalité en tant que FOSPA en Amazonie et récemment, avec plus de détermination, depuis le pays frère du Brésil, qui a fait un excellent travail en tant qu’hôte du Xe FOSPA, comme en témoigne la réunion tenue récemment devant le fleuve Guamá, à l’Université fédérale de Pará, où notre dernière déclaration en tant que processus a été connue : la déclaration pan-amazonienne de Belém.

Certains des critères pris en compte pour la sélection du nouveau siège ont trait au fait que le pays postulé a récemment participé au FOSPA, qu’il dispose d’une structure organisationnelle active dans la dynamique du processus, d’un Comité national et – espérons-le – de Comités locaux, qu’il s’engage à maintenir et à renforcer l’approche méthodologique construite plus récemment depuis Tarapoto au Pérou, en passant par Mocoa en Colombie et Belém do Pará au Brésil, et que les organisations actives du pays sont impliquées et participent aux initiatives d’action, le cœur de notre processus.

Il a également été apprécié que la situation géopolitique permet au Comité National élu, en soutien au Comité International, de positionner les questions et les agendas politiques du Bassin, de garantir la continuité du travail articulé dans les pays amazoniens, la dynamique des initiatives d’action, le FOSPA en mouvement, le Comité International du FOSPA et les alliances internationales telles que le Forum Social Mondial – FSM, le Comité de Coordination des Organisations Indigènes du Bassin Amazonien – COICA, le Réseau Ecclésial Pan-Amazonien – REPAM et l’Assemblée Mondiale pour l’Amazonie – AMAPA.

Assemblée mondiale pour l’Amazonie – AMA ; que le pays s’engage dans la construction d’un agenda intersectoriel où la participation des femmes andines amazoniennes est protagoniste, et qu’il dispose d’importantes alliances avec les institutions coopérantes, de conditions logistiques pour le développement de l’événement central et de solides relations avec les organisations sociales qui permettent la matérialisation dans les territoires des engagements construits collectivement en défense de l’Amazonie.

Comme nous l’avons dit, depuis le Comité International FOSPA, nous célébrons aujourd’hui cette définition où l’Articulation FOSPA Bolivie assume les drapeaux du processus et la responsabilité de dynamiser la matérialisation de nos engagements collectifs dans les prochaines années. Nous comptons que, de la même manière qu’elle a organisé et réalisé le Pré FOSPA dans la ville de Trinidad en juin 2022, qu’elle a participé avec l’une des délégations internationales les plus remarquables au X FOSPA et qu’elle a participé activement aux Maisons de la Connaissance et des Sens, et à la construction de la Déclaration de Belém do Pará, cette articulation réalisera une action ordonnée et renforcée en tant qu’hôte de la XIe Rencontre Internationale du Forum Social Panamazonien prévue pour juillet 2024.

Nous soulignons que la Bolivie a accueilli avec succès le VIe FOSPA en 2012 dans la ville amazonienne de Cobija, dans le département de Pando. Et que, comme indiqué dans le document de candidature : ” Pour l’ARTICULATION FOSPA BOLIVIE, le XIème FOSPA ne sera pas seulement l’événement de juillet 2024 mais ce sera un processus qui a déjà commencé, avec des visites de sites, l’articulation des agendas entre les institutions, des événements préparatoires thématiques, régionaux et locaux. Notre intérêt à présenter la candidature de la Bolivie est d’initier un processus qui contribue à renforcer les organisations indigènes et la défense concrète des droits de la Terre Mère en Amazonie bolivienne, avec des répercussions sur l’ensemble de la région amazonienne”.

Nous entamons donc, avec les conseils de nos frères et sœurs boliviens, le processus d’adhésion, de projection et de matérialisation des engagements de la FOSPA contenus dans nos récentes lettres et déclarations en tant que processus, qui sont la base fondamentale du chemin vers Rurrenabaque et San Buenaventura où nous nous embrasserons bientôt à nouveau.

FOSPA International Communications

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: